Face à la pénurie de crèche en France et aux manques de place dans ces options de garderie, de nombreux parents se cassent la tête pour trouver une solution de garderie pour leurs petits bout de chou. Une solution très avantageuse et efficace vient de faire son apparition sur le marché depuis quelques années : la micro-crèche.

Définition

Pour faire plus simple, la micro-crèche est un mélange de service offert en crèche classique et assistance maternelle. Seuls les enfants âgés de 2 mois à 3 ans sont acceptés dans ces établissement et pouvant accueillir un maximum de dix enfants et l’accueil des enfants est plus individualisé. La gestion de ce type d’établissement de garderie peut être prise en charge par une entité privée, la municipalité ou même par une association.

Comment fonctionne une micro-crèche ?

Contrairement à une crèche standard, une micro-crèche se différencie par le nombre d’enfants accueillis. Ces derniers sont rassemblés dans une seule section sans prendre en compte leur âge respectif. L’accueil est plus personnalisé, ce qui n’est pas le cas dans les crèches traditionnelles. Comme tous les enfants sont mélangés, les petits peuvent profiter des enseignements apportés par les ainés et ces derniers apprennent à s’occuper des plus jeunes. Cela est possible grâce au fait que les activités se font toujours en groupe.
Les micro-crèches doivent répondre aux mêmes législations régissant les crèches classiques à savoir des infrastructures sécuritaires et des agencements favorisant l’éveil des petits.

Raisons de favoriser une micro-crèche

De plus en plus de parents optent pour les micro-crèches pour les innombrables avantages offerts par celles-ci. En premier lieu, une micro-crèche garantit un accueil personnalisé des enfants par u personnel qualifié. Par conséquent, chaque enfant se voit offrir un accompagnement de qualité.
Par la suite, au cœur d’une micro-crèche, l’enfant participe activement à son développement personnel avec l’aide d’un professionnel qualifié. Les petits profitent durant les heures de garderie de différentes activités visant à exciter leur sens de la créativité et leur motricité. Certains établissements programmes des sorties en groupe tout au long de l’année ainsi que des exercices manuels.
Il faut bien également noter que les micro-crèches sont acceptées par La CAF. Aucune démarche exceptionnelle n’est requise pour inscrire un enfant dans une micro-crèche municipale ou privée. Il faut bien cependant se hâter une fois que les inscriptions sont ouvertes parce que la micro-crèche est une des solutions de garderie les plus favorisées des parents actuellement.